Quelles sont les modifications de tuning interdites en France ?

Partout dans le monde, la passion du tuning automobile est devenue un véritable loisir. En France on compte des millions de passionné, le tuning est régit par des réglementations et la loi reste stricte face à ces passionné. Le tuning est la personnalisation de la voiture. Avant de pratiquer le tuning, il faut connaître la loi à la lettre afin  d’éviter toute confusion. Quels sont les règles qui touchent le tuning ?

C’est quoi le tuning ?

Le tuning est une modification de l’aspect extérieur ainsi que l’amélioration de la qualité de la mécanique de l’automobile. Le tuning est une discipline pour rendre une voiture plus belle, la personnalisation dépend de son esthétique et de sa performance. Toute les pays ont ces propre codes esthétique, il existe diffèrent type de tuning auto comme le donk, le pro-tuning, le dub et le sleepers. Le tuning est régit par des réglementations, tous les passionnés doivent se soumettre à ces réglementation pour améliorer la sécurité des gens. En France, les Directions Régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (ou DREAL) exige un droit d’homologation avant d’avoir l’autorisation de circuler.

Quels sont les règles et les obligations en tuning ?

Avant de toucher aux différentes caractéristiques d’une voiture, il faut une homologation. Une demande doit être déposé auprès de la Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement (ou DRIRE). Cette administration est chargée d’apporter les séries de modifications, on parle de transformations notables. La modification porte sur : les freins, la porte, les pneus, le moteur, la chaise, l’échappement, le porte-à-faux, le poids de la voiture et l’éclairage. Le tuning doit être bien prise en compte pour ne pas courir a un risque au passager de la route. Les véhicules modifiés doivent avoir une autorisation pour circuler sur la route. Cette loi est valable, en milieu urbain ou en banlieue.

Quels sont les interdictions et les amendes du tuning ?

La loi est stricte et est sévère sur la modification interdite tuning. L’homologation par la DRIRE exclut certaines modifications sur le confort de l’habitacle. Le tuning auto possède quelque interdiction qu’il faut respecter, dans le cas contraire on peut s’exposer à des poursuites judiciaires. Les  becquets et ailerons sont interdits d’être ajouté car ils peuvent causer des dommages importants. L’utilisation de néons est aussi interdite par le DRIRE, ainsi que les éventuelles sonorisations qui peuvent augmenter le poids de l’appareil. La puissance du bruit en décibels n’est pas limitée mais si le conducteur en abuse, une amende peut être donnée à l’automobiliste.

Quels sont les critères d’achat d’une voiture de sport ?
Personnalisation : changez vos jantes et donnez une allure sportive à votre voiture