Quelles sont les aides à l’achat d’une voiture électrique ?

L’achat d’une voiture électrique peut être synonyme d’investissement non-négligeable. Ce qui empêche les automobilistes de franchir le pas. Heureusement, grâce aux « aides à l’achat » des pouvoirs publics, elle est devenue accessible. Ces aides visent à inciter les consommateurs à acheter une voiture électrique et à favoriser le déploiement de ce type de voiture silencieux, économique et peu polluant. Voici trois principales aides à l’achat d’une voiture électrique en France.

Le bonus écologique

Le bonus écologique est une aide versée par le gouvernement pour encourager le déploiement des « voitures propres » ou la voiture électrique. Elle se présente comme une prime et son versement s’appuie sur certaines conditions. Pour pouvoir en bénéficier, le véhicule en question doit être neuf et fonctionner à l’électricité, avec un taux d’émission de CO2 qui ne dépasse pas 20g/km. Cette aide achat voiture électrique concerne également la location à longue durée d’au moins 2 ans avec option d’achat. Côté montant, la prime équivaut à 27% du coût d’achat TTC et plafonné à 6000 euros. Attention, la voiture ne doit pas être vendue avant d’avoir parcouru 6000 km, ni même dans les 6 mois à compter de la date de l’immatriculation. Enfin, son remboursement se fait soit par déduction sur place par le concessionnaire soit par le biais d’une demande de remboursement après l’achat.

Le superbonus écologique ou prime à la conversion

Le superbonus écologique est aussi une forme d’aide achat voiture électrique caractérisée par une prime. Connue aussi sous le nom de « prime à la conversion », elle est ouverte aux français qui remplacent leur véhicule trop polluant (diesel ou essence) par un véhicule propre. En effet, elle est attribuée pour la mise à la casse de l’ancienne voiture, et lors de l’achat de la voiture électrique à condition que le coût de celle-ci ne soit au-delà de 60 000 euros. Les sommes accordées par la prime à la conversion dépendent des ressources de l’acheteur. Cependant, pour un véhicule électrique neuf, elle est prévue jusqu’à 2500 euros contre 1000 à 2000 euros pour une voiture d’occasion.

Les aides régionales et départementales

De nombreux dispositifs d’aide achat voiture électrique ont également été mis en place dans de nombreuses régions de France. Notamment l’île de France, la Normandie, l’Occitanie et la Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Ces dispositifs d’aide, prennent pour la plupart, la forme d’exonération de la taxe régionale du certificat d’immatriculation et sont octroyés lorsque le propriétaire fait établir ce document d’immatriculation (carte grise). Certaines régions octroient à l’achat, des primes supplémentaires pour l’acquisition d’un véhicule électrique.

Comment se gère le recylcage des batteries de voitures électriques ?
Quels sont les différents types de batterie d’une voiture électrique ?